TEST : STICKY CHAMELEONS

Sticky Chameleons est un jeu d’observation et d’agilité édité par iello. Au fin fond d’une jungle luxuriante des caméléons marginaux se sont rassemblés pour se serrer les coudes. Mais, au moment de se remplir la panse, les caméléons oublient le pacte qui les unit et c’est à qui dégainera le plus vite pour gober l’insecte le plus grassouillet (notion toute relative je vous l’accorde).

Garanti sans langue de bois

Vous incarnez un caméléon et pour ce faire vous allez empoigner l’une des langues collantes soigneusement rangées dans un sachet plastique. Sticky Chameleons peut réunir entre deux et six joueurs mais il est clairement plus amusant à partir de quatre joueurs. On notera la présence de deux langues de rechange, au cas où les appendices gluants ne supportent pas le traitement des joueurs sur la durée. Ces langues sont vraiment collantes et élastiques mais auront sans doute du mal à résister aux affres du temps et surtout à l’intensité des parties.

Sticky Chameleon-logo

Une partie de Sticky Chameleons dure environ 15 minutes. C’est une moyenne, cela peut être beaucoup plus rapide. Pour l’emporter il faut être le premier à amasser cinq jetons Miam durant la partie. Pour en gagner un il faut attraper avec votre langue collante l’insecte le plus attrayant parmi tout ceux qui sont sur la table (veillez à utiliser un espace de jeu bien propre, cela va sans dire mais cela va mieux en le disant surtout quand on joue avec la langue). Pour en finir avec ces fameuses langues, prenez soin de les passer sous l’eau après chaque partie et elles seront comme neuves pour la fois suivante.

 Des langues bien pendues

La mise en place du jeu est très rapide, on dispose sur l’aire de jeu l’ensemble des pions insectes et des jetons guêpes (reconnaissables par leur fond noir). Les jetons insectes sont pour leur part divisés en 5 couleurs et 6 espèces de formes et gabarits différents. Si le jeu nous indique qu’il ne faut pas que les jetons se chevauchent, la disposition est assez libre et pour répartir les différents insectes il faut avant tout garder en tête que le but du jeu est de s’amuser. Pas de règle stricte donc, tout comme pour la façon d’utiliser sa langue. Pour en finir avec le matériel, notons que les différents insectes sont représentés par des pions de formes et tailles variées. Sans doute trop, puisque certains insectes sont beaucoup trop imposants alors qu’ils sortent aussi souvent que les petits poids mouches.

Sticky Chameleon-éclaté

Chaque tour de jeu se déroule en deux phases : observation et repas. Pendant la phase d’observation un joueur prend les deux dés du jeu et les lance à la vue de tous. Un des dés indique la couleur (si vous avez suivi, vous vous dites qu’il n’y a que 5 couleurs pour 6 faces. C’est parce qu’il y a 2 faces vertes) et l’autre l’espèce de l’insecte visé. Il s’agit alors d’être le plus rapide pour attraper avec sa langue le repas tant convoité, c’est la phase de repas. Vous aurez noté aussi que si deux phases sont identifiées, rien ne nous dit comment les séparer. Le jeu se veut ainsi très rapide et tourne facilement au méli-mélo de langues lancées sur la même cible. La seule dose de « stratégie » reste de ne jamais avoir une guêpe collée sur sa langue sous peine de ne pas empocher le pion Miam.

Sticky Chameleon- mise en place

Le saut de langues

Le tour de jeu s’achève quand un joueur a récupéré l’insecte tant convoité. Avant cela il n’a pas le droit de retirer de sa langue (enfin de celle du caméléon, vous l’aurez compris) les autres insectes qui s’y sont collés. Pas la peine de vous faire un dessin, c’est drôle, c’est franchement chaotique et en party game d’ambiance Sticky Chameleons marche très bien avec des enfants (à partir de 5-6 ans car il faut être réactif et habile).

mockup-Sticky

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s