TEST : ARENA FOR THE GODS

Arena for the Gods ne s’embarrasse pas d’un scénario alambiqué. C’est une époque où les plus grands héros des différentes mythologies s’affrontent pour obtenir les faveurs des dieux. L’heure est venue de vous équiper pour faire face aux autres héros qui sont là pour l’honneur et le bon plaisir des divinités. Il en faut beaucoup pour les satisfaire alors soyez prêt à vous battre jusqu’au bout pour remporter ce choc au sommet. Mais les dieux n’aiment que le spectacle, pas le massacre, aussi le combat s’arrêtera dès qu’un héros sera tombé.

Royal Rumble

Au début de la partie les joueurs vont choisir le héros qu’ils veulent incarner parmi les six disponibles. Seul l’apparence change, leur différences se feront lors de la phase d’équipement. Tout le monde récupère 20 jetons rouges (les points de vie) et les planque derrière un petit paravent. On assemble ensuite l’arène de jeu et les décors en 3D cartons qui représentent des piliers hérissés de pieux. Le but du jeu est d’être élu Héros le plus flamboyant de la journée et pour cela il faudra être celui qui a le plus de point de vie à la fin.

ARENA_misenplace

Arena for the Gods peut se jouer entre deux et six joueurs, comme pour tout jeu de mêlée générale plus on est nombreux plus c’est drôle mais aussi chaotique. A deux joueurs le jeu propose d’ailleurs une mise en place spécifique tandis que le livre de règles (très agréable à parcourir) propose pas moins de douze scénarios différents (soit trois scénarios par configuration du nombre de joueurs). Ces scénarios sont eux-mêmes définies selon leur durée représentée par des sabliers (trois niveaux).

Ultimate King of Mytho

La partie se déroule en deux phases distinctes. Dans la phase d’équipement vous allez tenter de mettre la main sur les artefacts offerts par les dieux pour garantir la qualité du spectacle. Tout à un prix et c’est en misant des points de vie secrètement durant des enchères que vous allez empocher ou non votre précieux. Attention car si le gagnant l’emporte, les autres perdent malgré tous les points de vie misés. Le tout est d’ailleurs placé dans un bol plastique fourni. J’en profite pour souligne la qualité du matériel irréprochable.

ARENA_cartes

L’opération se répète quatre fois, on commence par aligner les cartes d’armes, puis la monture, l’armure et enfin le sort. On dispose autant de cartes que de joueurs parmi les douze possibles. Pour vos premières parties (mais aussi selon votre groupe de joueurs) autant zapper cette phase qui demande un minimum de connaissances du jeu et pour cela les règles proposent un mode Combat Instantané et des paquetages déjà préparés pour les héros. En contrepartie on débute le combat avec douze points de vie.

It’s Tiiiiime !

La phase de combat est celle où les combattants se tapent joyeusement dessus. Celui qui a remporté la dernière enchère lance les hostilités. Pour bouger et se battre on utilise les sept dés à 6 faces qui sont répartis ainsi : deux épées, deux pattes, un bouclier et un éclair. On peut utiliser ces symboles pour activer des actions génériques (deux faces identiques pour frapper / bouger / pousser / blesser à distance) mais aussi et surtout pour déclencher les pouvoirs de vos équipements. Autant dire qu’il y a de la combo dans l’air.

ARENA_dosdeboite

Si le format de jeu rappelle inévitablement King of Tokyo ou encore Ultimate Warriorz, Arena for the God apporte avec lui une gestion de sa main de dés qui s’avère plus riche mais aussi plus complexe. Selon votre groupe de joueurs cette richesse sera donc un atout ou un inconvénient. Le jeu reste en effet très rapide, brutal et léger mais avec quelques calculateurs autour de l’arène on perd en rapidité ce que l’on gagne en profondeur. Le jeu reste violent et parfait dans son format, à mi-chemin entre le défouloir apéro et le gros jeu qui demande plusieurs heures d’investissement.

ARENA_boite3D

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s