TEST : TIME BOMB

Nous sommes en 1890 et Big Ben est menacée par le professeur Moriarty et ses acolytes. L’ennemi juré de Sherlock Holmes entend bien faire sauter la Tour Elizabeth et faire chuter l’un des symboles de l’Empire Britannique. C’est sans compter sur le plus grand des détectives qui va tenter de déjouer l’attentat en désamorçant la bombe avant l’heure. Et pour cela il a besoin de vous. Sans savoir s’il peut vraiment vous faire confiance !

Timebomb_eclate

Red versus Blue

Au début de la partie les joueurs vont en secret piocher une Carte Rôle qui déterminera à quelle équipe ils appartiennent.  Si votre personnage s’affiche sur un fond bleu alors vous êtes membre de l’équipe Sherlock et vous allez devoir désamorcer la bombe. A l’inverse, si votre personnage est sur un fond rouge vous êtes en fait un complice de Moriarty et votre objectif est de tout faire pour que la bombe explose.

Pour que le jeu fonctionne il faut être au moins 4, et le jeu propose des formats jusqu’à 8 joueurs. Selon le nombre de joueurs on attribue entre 2 et 3 cartes saboteurs. Pour entretenir le doute sur le nombre de saboteurs les formats à 4 et 7 joueurs sont particulièrement efficaces puisqu’il y a une carte rôle en bonus, et qu’il peut s’agir d’un saboteur. Du coup dans ce format on ne sait jamais combien il y a de saboteurs ce qui renforce encore le climat de suspicion.

La voix du plus fort

Une fois les rôles secrètement attribués vous allez distribuer à chaque joueur 5 cartes Câble. Parmi ces cartes il y a un certain nombre de cartes Câble sécurisé, de cartes Câble de désamorçage et 1 seule bombe. Chaque joueur prend connaissance de sa main et la mélange ensuite avant de la poser devant lui. Le premier joueur va alors en choisir un autre pour « couper » l’une de ses cartes. Selon le rôle de chacun il faudra soit couper toutes les cartes de désamorçage, soit trouver la bombe (ou encore empêcher le désamorçage). Une fois qu’il y a autant de cartes révélées que de joueurs on reprend toutes les cartes et l’on procède à une nouvelle distribution.

Comme votre main est posée devant vous mais sans savoir dans quel ordre, la partie prend une dimension encore plus incertaine. Votre but étant secret (comme votre identité), au moment de couper un fil (et donc de choisir une carte) vous allez devoir écouter les arguments du joueur ciblé. Time Bomb est un jeu de bluff mais aussi de bluff et surtout de bluff. Vous voilà prévenus. C’est aussi et surtout l’occasion de grands moments entre potes, à tenter de voir qui ment et qui dit la vérité. Si les premières parties sont assez simples, plus on accumule les parties, plus les joueurs vont brouiller les cartes. Le jeu se résout environ en 15 minutes (sauf si vous êtes vraiment bavard) ce qui encourage à les enchaîner.

Et en plus c’est beau

Si Time Bomb est un jeu avant tout d’ambiance et de bluff il propose en prime un matériel très attrayant. Entre les cartes aux illustrations très efficaces et la pince coupante en carton articulée, ce sont des petits plus qui tiennent dans une boite au format compact. Idéal pour le glisser dans son sac, et pour le proposer en soirée. La formule s’explique en 2 minutes et fonctionne parfaitement même avec des joueurs occasionnels. Un gros coup de cœur aussi simple qu’efficace.

Time Bomb, un jeu de bluff édité par Iello pour 4 à 8 joueurs qui aiment les grosses discussions autour de la table.

Time-Bomb_boite

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s